L’éducation financière des enfants

Regardez notre webinaire sur l’éducation des enfants – et lisez les points clés ci-dessous

Les parents sont soucieux que leurs enfants apprennent ce qu’est l’argent. Comme nous l’analysons dans ce webinaire, les motivations des parents sont diverses : il existe une tendance générale à réduire l’éducation à un ensemble de compétences, et la gestion financière en fait partie ; les parents veulent que leurs enfants soient prêts pour leur vie d’adulte, c’est-à-dire prêts pour l’université, prêts pour le travail, prêts pour la retraite et… prêts pour la gestion de leur argent ; ils peuvent également souhaiter que leurs enfants arrêtent de réclamer plus de jouets et d’autres objets. Mais ces motivations réduisent la vie humaine à être consommateur/ salarié/ épargnant… la vie n’est-elle pas bien plus que cela ? Élever un être humain se résumerait-il à lui enseigner des compétences ?

Une autre tendance est que les parents s’appuient également sur des « experts » car ils ne font pas confiance en leurs propres capacités parentales ; mais les enfants – et la gestion financière ne fait pas exception – apprennent principalement en observant le comportement de leurs parents. Le premier point à retenir du webinaire est que les parents sont des modèles : en analysant notre comportement en tant qu’adultes avec des yeux d’enfants, nous pouvons vérifier ce que nous faisons et encourager de bonnes habitudes financières. Qu’apprendra notre enfant si nous nous mettons en colère à chaque fois que nous remplissons notre déclaration de revenus ? … que les impôts sont mauvais. Au contraire, par exemple, si vous rédigez toujours une liste avant de faire vos courses et que vous la suivez une fois au marché, votre enfant considérera ceci comme une façon « normale » de dépenser. Si votre enfant vous voit faire votre budget et discuter des priorités avec votre conjoint, chaque mois, aussi longtemps qu’il vit avec vous, cela aura un impact bien plus important que n’importe quel cours formel.

Un deuxième point à retenir est d’éviter de monétiser les relations au sein de votre famille. Après tout, l’argent a été inventé pour traiter avec des étrangers en qui nous ne pouvions pas avoir confiance. Si votre enfant demande de l’attention, donnez-lui votre temps, pas un jouet. Votre présence ne peut pas être remplacée par de l’argent. De nombreux parents sont également désireux d’enseigner à leurs enfants la « valeur de l’argent » ; mais les ressources naturelles et tout ce que nous en tirons ne sont-elles pas ce qui a de la valeur, parce que en quantité limitée et qui se décompose avec le temps, contrairement à l’argent qui peut être créé encore et encore dès que, par exemple, une banque accorde un crédit à quelqu’un ?

La plupart des programmes d’éducation financière destinés aux enfants se concentrent sur l’épargne… mais ils passent sous silence deux aspects importants : la sécurité financière et l’éthique. Les adolescents et les jeunes adultes sont confrontés à des défis tels que les paris en ligne, les arnaques, la pression pour gagner de l’argent rapidement, le coût de la vie élevé, notamment pour le logement, le niveau d’endettement élevé, les mauvais conseils de certains influenceurs, etc… et apprendre à épargner ne les équipera pas avec l’esprit critique nécessaire pour affronter de tels dangers. De même, conserver des pièces dans une tirelire peut être bien… mais cela ne les prépare pas à un monde où l’argent est numérique, et où les influenceurs leur disent d’investir dans les crypto-monnaies. Notre deuxième point à retenir est que les parents devraient inculquer l’éthique (l’honnêteté, par exemple) et l’esprit critique en utilisant des situations de la vie quotidienne – qu’il s’agisse de rendre la monnaie, de signaler les astuces des boutiques pour vendre, de prendre le temps de décider avant de dépenser, de discuter de nos décisions…

La plupart des enfants reçoivent de l’argent de poche en plus de ce que leurs parents paient pour eux. Ainsi, les enfants apprennent simplement à établir des priorités entre un souhait et un autre, un bien de consommation et un autre. En confiant une partie de votre budget à vos enfants, ils acquerront de véritables compétences en gestion. Commencez petit : prévoyez un budget pour un repas, et laissez votre enfant décider quoi acheter, vérifier le placard, etc. Les vacances ou une fête, ou les dépenses de rentrée scolaire sont d’autres budgets que vous pourrez déléguer plus tard. Alors qu’ils grandissent, vous pouvez également leur accorder une allocation pour leurs vêtements, leurs sorties, leurs déjeuners, etc. Plus ils apprendront avec des situations réelles, tout en restant sous votre garde, plus ils seront prêts à gérer un revenu. Gardez également à l’esprit que chaque enfant est différent, alors adaptez la manière dont vous l’impliquez dans les situations financières à son comportement naturel. Pour plus de conseils… regardez notre webinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 4 =