Comment mesurer l’impact de l’éducation financière ?

Dans notre deuxième webinaire, nous avons donné quelques idées sur cette question importante mais difficile : comment mesurer l’impact de l’éducation financière. Le premier défi est que l’éducation financière n’est pas seulement une question de connaissances et de compétences, mais dépend fortement de notre comportement. Même les personnes travaillant dans le secteur financier peuvent être confrontées à des dépenses excessives et à des dettes.

Mais comme expliqué dans notre webinaire, le principal défi est que la situation financière des participants – ce qu’un programme d’éducation financière vise à améliorer – n’est que partiellement le résultat de nos actions ; de nombreux autres facteurs échappent à notre contrôle, comme les urgences de santé, les catastrophes naturelles, l’inflation, les licenciements… Un autre défi est le timing : une situation financière ne cesse de changer. Si vous mesurez la valeur nette de vos participants après qu’ils viennent de recevoir leur revenu, ou vendu leur récolte annuelle, elle sera bien meilleure que quelques semaines ou mois plus tard, même s’ils planifient et gèrent soigneusement leurs dépenses.

Pour relever ces défis, nous vous recommandons de réfléchir dès le début au véritable objectif de votre programme. La littératie financière n’est pas un objectif, c’est un outil pour améliorer la vie des gens. Ainsi, si l’objectif de votre programme est de garantir que les parents envoient leurs enfants à l’école et que vous avez identifié que le paiement des frais de scolarité est la principale raison pour laquelle ils ne le font pas, alors choisissez le nombre de jours hors école comme indicateur. D’autres exemples et idées sont fournis dans le webinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − treize =