Gérer les dépenses non quotidiennes – projet pilote à Madagascar

Neuf Malgaches sur dix vivent en dessous du seuil de pauvreté. Avec un revenu quotidien non régulier, la gestion de l’argent devient encore plus critique. L’Association Succès-Madagascar Education et Environnement (ASM2E) à Toamasina aide des familles depuis 2016 pour leur permettre de scolariser leurs enfants et sensibiliser à la fois sur l’importance de l’éducation et sur la protection de l’environnement et le préserver pour les enfants.  Après des visites et discussions avec les mères de famille, Patrick, le président et fondateur de l’association, s’est rendu compte que le manque de gestion de l’argent entraîne une absence totale d’épargne et d’anticipation des dépenses liées à la scolarité, ou à une meilleure alimentation, ce qui oblige les familles à recourir à l’endettement pour payer les frais scolaires ou les fournitures et le remboursement de la dette pèse ensuite sur les familles.
ASM2E a donc décidé d’introduire des ateliers simples sur la gestion de l’argent et a fait appel à a+b=3. Le projet est actuellement en phase pilote et trois formations ont été menées auprès de 85 femmes. Les ateliers se concentrent sur la priorité des dépenses. Une des participantes a reconnu que peu de temps après gagner un revenu, elle ne savait pas où l’argent était parti. Cet atelier lui a permis de prendre conscience de l’importance de noter ses dépenses et les prioriser.
Le projet a déjà attiré l’attention de maires de plusieurs communes qui souhaitent l’étendre à leurs habitants.
Madagascar, ASM2E, formation gestion dépenses  Madagascar, ASM2E, formation gestion dépenses  Madagascar, ASM2E, formation gestion dépensesMadagascar, ASM2E, formation gestion dépenses  Madagascar, ASM2E, formation gestion dépenses  Formation familles Madagascar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × trois =