S’entraîner à animer

Après avoir passé en revue les messages clés des jours précédents, les participants de SAHI ont calculé le capital dont ils avaient besoin pour démarrer une petite boutique de vente de noix de coco et en vivre. Un seul groupe a fait faillite – les autres avaient suffisamment de capital. Cela a marqué la fin de la première partie de la formation pendant laquelle les participants on fait l’expérience des diverses activités de formation comme s’ils étaient bénéficiaires… il est maintenant temps pour les participants d’apprendre à créer un programme d’éducation financière et de concevoir et s’entraîner à animer une session pour répondre à l’un des problèmes de leurs bénéficiaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + sept =